Une conversation avec la designer Elisa Strozyk


Das ist Berlin : Partie 2

Par Anna Carnick

Au cours des derniers mois, Berlin s’est réellement implantée sur la scène design internationale. C’est pourquoi nous avons interviewé plusieurs talents qui définissent l’esprit du design contemporain berlinois. Découvrez ci-dessous notre rencontre avec une star en plein essor, Elisa Strozyk.

Née à Berlin, Elisa Strozyk avait seulement sept ans quand le mur est tombé. “Je vivais dans la partie Est, à Pankow… C’était une époque de changements très excitante. Je pense que tous les berlinois de ma génération ont beaucoup de souvenir de cette période très spéciale”.

Elle étudie le design à Londres, obtient son Master au prestigieux Central Saint Martins College en 2009. Avec le recul, elle dit “ j’ai vraiment apprécié ce temps passé à Londres, mais Berlin est pour moi plus libre. Ici, les loyers sont moins cher et la ville est plus détendue et dynamique. De plus, je peux travailler avec des clients du monde entier depuis Berlin.”

Broken Aubergine Table Runner Image courtesy of Elisa Strozyk Aujourd’hui, Elisa Strozyk est internationalement reconnue pour ses designs qui défient notre perception des matériaux. “Je suis intéressée par les différences physiques entre les matériaux”, explique la designer. “Le bois devient souple comme un tissu et le verre devient fluide.” Avec le projet en cours Wooden Textiles, Elisa Strozyk transforme des objets en bois en des surfaces malléables en les reliant à des bases en tissus. La souplesse des objets dépend de leur taille ou de leur forme, ce qui permet de les utiliser pour tout et n’importe quoi, du sol à la couverture en passant par le mobilier ou la tapisserie.

Quand on lui demande en quoi Berlin a évolué, Elisa Strozyk nous répond ‘“au cours des 15 dernières annés, Berlin a reçu de plus en plus d’intérêt de la part de la communauté design internationale. Les créatifs adorent cette ville, ils viennent comme touristes mais aussi de plus en plus de designers choisissent de s’installer à Berlin. D’un autre côté, la scène design n’est pas vraiment stable. De nombreuses personnes qui ont tenté d’instaurer une semaine du design, un festival, un congrès ou une galerie ont dû renoncer. Au cours des cinq dernières années, j’ai vu de nombreuses institutions liées au design fermer leurs portes. Berlin a de la créativité, mais pas assez de pouvoir financier. “

Il y a toutefois de plus en plus d’argent à Berlin, et les loyers commencent à augmenter. Elisa Strozyk nous dit : “nous avons toujours des lieux abordables pour fonder un studio, un atelier, un showroom… Oui, le loyer de notre studio à Kreuzberg est de plus en plus élevé, et si je souhaitais un espace plus grand, j’irais plus à l’écart du centre. Mais comme mes clients sont pour la plupart ailleurs qu’à Berlin, ça ne changerait pas grand chose.”

Cet article fait partie d’une série sur les talents qui façonnent le Berlin design contemporain. Découvrez davantage de visages de la nouvelle génération de designers, et leurs pensées sur leur ville adoptive, en cliquant ci-dessous.


Das ist Berlin: Une conversation avec la designer Anna Badur: Lire ici.










 

 


Das ist Berlin: Une conversation avec Philipp Käfer: Lire ici.












 

 
Das ist Berlin: Une conversation avec Katrin Greiling:  Lire ici.
 












 

Das ist Berlin: Une visite avec Krupka-Stieghan:  Lire ici.

 












 
Das ist Berlin: Une visite avec MY KILOS:  Lire ici.

 












 
Das ist Berlin: L'avant-garde design dessine un nouveau paysage de la villeLire ici.
 
  • Text by

    • Anna Carnick

      Anna Carnick

      Anna est la Rédactrice en Chef de Pamono. Ses textes ont figuré dans plusieurs publications d'art et de culture et elle a rédigé plus de 20 livres. Anna aime rendre hommage aux grands artistes et elle apprécie tout particulièrement les bons pique-niques.

Découvrez plus de produits