Pour Piurra, basé à Porto, l’ébénisterie est une tradition multigénérationnelle


Du bois, des racines, des origines

Fils d'un charpentier et petit-fils d'un maître sculpteur de bois, le designer  Rui Viana a convaincu des investisseurs de lancer  Piurra  en 2007 avec des objectifs ambitieux : employer des compétences  techniques de production en petite quantité, ancrées dans la tradition portugaise du travail du bois, travailler uniquement avec des artisans et des fournisseurs situés dans un rayon de 20 km de Porto et créer des produits pouvant être transmis à la génération suivante. Aujourd’hui, Piurra est spécialisé dans les meubles sur mesure fabriqués à la main - enfilades, consoles, bureaux et autres - et compte parmi les créateurs les plus consciencieux, à la pointe de l’engouement actuel pour le design contemporain portugais.

Cherchant toujours à soutenir les entreprises ayant pour but de présenter un travail de qualité, nous avons contacté Viana pour en savoir plus sur la façon dont Piurra reste local tout en vendant à des clients internationaux. Voici ses réponses :

P : De quoi est-il question avec Piurra ?

RV : Piurra est fondé sur des valeurs qui dépassent les aspects formels du design. Nous nous engageons à produire dans notre petite ville et à soutenir les petites entreprises qui auraient normalement disparu. Nos créations ont une certaine qualité « vintage » car nous cherchons un écho dans les images, les formes et les textures qui rappellent aux gens leur vie, leur famille. Peut-être que nous pouvons faire revivre des valeurs oubliées mais réconfortantes. Par exemple, dans notre Carpet Collection V1.0, nous utilisons des tapis portugais classiques fabriqués à la main sur la surface du bois ; dans la Pinhole Collection, nous intégrons un matériau perforé qui était très fréquemment utilisé dans les intérieurs des années 1970.

P : Quel est le plus important pour vous : la tradition ou les tendances ?

RV : Nous recherchons toujours l’équilibre entre les deux, bien entendu. Mais lorsque nous parlons de tradition, nous parlons des gens impliqués et du savoir-faire qu'ils apportent à notre production. Cette connaissance se matérialise dans les détails. Et ce sont ces détails qui font toute la différence. 


P : Lorsque vous créez et fabriquez, quel type de client avez-vous à l’esprit ?

RV : Notre clientèle est exigeante et curieuse. Nous essayons de capter l’attention des gens par la simplicité et cherchons à toucher celles et ceux qui sont intéressé(e)s par les pièces à la fois bien conçues et bien fabriquées.

P : Qu’aimez-vous le plus dans votre travail ?

RV : J’aime beaucoup le fait qu’il y ait deux phases dans le processus de conception : tout d’abord la phase créative ou de réflexion, lorsque je suis seul dans mon studio ; puis la phase de création des prototypes et de production, lorsque l’équipe se réunit pour être objective, technique et collaborative. Bien que ces deux types de travaux se superposent et se mélangent souvent, les deux sont nécessaires pour aboutir au bon résultat.

Enfilade Little Antoinette Carpet Collection V1.0 de Piurra Photo © Piurra P : Où trouvez-vous l’inspiration ? 

RV : La relation qu’avaient mes ancêtres avec le bois m’inspire énormément - en particulier les histoires que j’entends à propos de mon grand-père. J’essaye d’apporter son sens de la simplicité et de l’honnêteté dans mes dessins. Je m’inspire également beaucoup de ma musique et de mes films préférés ; certaines images et certains sons influencent inconsciemment mon processus de dessin. Par exemple, le minimalisme d'un titre de Kraftwerk ou le mystère d'une scène de David Lynch, où tout repose sur des détails subtils et rien n’est montré de manière évidente. Les musiques du monde sont également très importantes pour moi : elles m’aident à comprendre et à préserver les traditions et les origines derrière mon travail.

P : Quel serait votre projet idéal ?

RV : Mon projet idéal, celui pour lequel je travaille chaque jour, est de créer des objets intemporels à forte valeur émotionnelle pouvant être utilisés par plusieurs générations.

P : Où vous voyez-vous dans cinq, dix, vingt ans ?

RV : Piurra signifie toupie en Portugais. Une piurra tourne dans différentes directions et de temps en temps, il faut la relancer. À chaque lancement, nous l’améliorons et la rendons plus durable. Dans les prochaines années, je souhaite que nous nous développions suffisamment pour pouvoir continuer à améliorer nos créations, nos modes de production, notre impact sur l’environnement, toujours en aspirant à augmenter la durée de vie de nos produits.

 

  • Traduction par

    • Alexis Braine

      Alexis Braine

      Né à Paris, Alexis est l'un de nos traducteurs français adorés. Il a étudié les langues étrangères appliquées et la traduction avec une specialisation en économie et langage juridique. Il a déménagé à Berlin en 2014 et a travaillé en tant que traducteur pour plusieurs entreprises de design, à la fois en interne et en tant que freelance. Alexis est inspiré par le design vintage des années 1960 au début des années 1980 et aime le jazz.

Découvrez plus de produits