Six icônes du design par Marco Zanuso


Le Rationalisme Lyrique

Par Wava Carpenter

Entre les années 1940 et 1970 - l'apogée du modernisme mid-century - le maître italien Marco Zanuso (1916—2001) invente un ensemble de matériaux et de techniques qui ont eu un impact majeur sur l'histoire du design, comme la première utilisation de caoutchouc mousse comme rembourrage et la première chaise à être entièrement fabriquée en plastique moulé par injection. Beaucoup des plus grandes réalisations de Zanuso font référence aux rouages ​​de la pratique du design. Mais au-delà des détails élaborés de l'optimisation des procédés industriels, il est évident que Zanuso possédait un sens incroyable de la conception de la forme des pièces. L’une après l’autre, il a su trouver le juste milieu entre rationalisme et sensualité.

Pour réviser vos classiques, nous vous proposons de revoir les six pièces qui ont propulsé Zanuso au panthéon du design italien :

 

Entrée de Marco Zanuso à la Compétition Low-Cost Furniture Competition du MoMA (1948) Photo © Archivio del Moderno Fauteuil Lady de Marco Zanuso pour Arflex (1951) Photo © Arflex Museum Chaise Lambda par Zanuso & Sapper pour Gavina (1960-64) Photo © Richard Sapper Chaise pour Enfant K4999 par Zanuso & Sapper pour Kartell (1960-64) Photo © Richard Sapper Téléphone Grillo par Zanuso & Sapper pour Siemens (1966) Photo © Richard Sapper Mobile Housing Unit par Zanuso & Sapper pour MoMA (1972) Photo © Richard Sapper Lounge Chair for MoMA’s International Competition for Low-Cost Furniture (1948)

L'un des premiers projets de Zanuso - celui qui l'a placé sur le devant de la scène internationale pour la première fois - a été sa participation à l’International Competition for Low-Cost Furniture du MoMA (la Compétition Internationale du MoMA pour le Mobilier Bon Marché) en 1948. La pièce comportait un système d'assemblage mécanique de sa propre invention dans lequel un cadre fin et sinueux en acier tubulaire soutenait un « cône » d'assise en tissu suspendu, le tout accompagné d'une liseuse intégrée et d'un porte-gobelet. Bien que désavantagé face à Charles Eames et Robin Day, la chaise longue biomorphique imaginative de Zanuso préfigurait son engagement futur pour l’innovation des techniques de construction et de l'utilisation des matériaux.

Fauteuil Lady pour Arflex (1951)

Suite au succès de Zanuso pour son exposition au MoMA le fabricant de pneus Pirelli l'approche afin d’étudier de nouvelles utilisations pour leur nouveau matériau en caoutchouc mousse. Leur idée initiale était de l'utiliser pour les sièges automobiles, mais Zanuso commence à envisager son utilisation pour le mobilier domestique. « De nombreuses expériences ont montré que les implications pour le mobilier rembourré étaient énormes », écrivait plus tard Zanuso dans son essai « Design and Society » en 1983. « Cela révolutionnerait non seulement les systèmes de rembourrage mais aussi les possibilités structurelles, de production et formelles. Alors que les prototypes commençaient à prendre de nouvelles définitions formelles excitantes, une entreprise a été créée pour mettre en production ces modèles, tels que le Fauteuil Lady, à une échelle industrielle jamais imaginée. » L’entreprise que Zanuso aide à lancer était Arflex, l'une des premières en Italie consacrée à la fabrication de meubles à l'échelle industrielle. Son Lady, un fauteuil au charme intemporel et audacieux, remporte le prix Compasso d'Oro à la Triennale de Milan en 1951 et reste populaire aujourd'hui, tant les nouveaux produits encore en production que les classiques vintage du siècle dernier.

Chaise Lambda pour Gavina (1959-1964)

Malgré son insistance à garder un grand contrôle sur ses projets du début à la fin, Zanuso n’a pas hésité à travailler avec des collaborateurs. En 1957, il commence un partenariat de deux décennies avec le designer allemand Richard Sapper, avec qui il partage le mérite pour certaines des œuvres les plus emblématiques du design industriel italien du 20ème siècle. L'une de ces créations légendaires est la chaise Lambda, à la fois sobre, robuste et élégante. Avant que le produit final ne soit mis en production par Gavina vers 1964, Zanuso et Sapper étudient divers matériaux avant de se lancer dans un processus de fabrication hyper-rationalisé emprunté à l'industrie automobile, dans lequel la tôle est découpée, soudée puis sprayée et émaillée. Le Lambda a prouvé que la haute technologie pouvait servir la sphère domestique et le processus de recherche derrière sa création a engendré une autre pièce illustre de Zanuso et Sapper : la Chaise pour Enfant Modèle K4999.

Chaise pour Enfant K4999 pour Kartell (1960-64)

La pièce de Zanuso qui a connu le plus de succès, la K4999 pour Kartell, s'avère également être celui qui illustre le mieux son approche holistique axée sur la recherche. Son récit du parcours intense qui a mené de la Lambda à la K4999 dans « Design and Society » montre à quel point son travail pouvait être méticuleux : « Les implications formelles et structurelles de ce concept ... ont nécessité plus de 50 prototypes pour le développer au niveau de la production industrielle ... Mais même à ce stade, la recherche dans notre bureau a continué. Dans le cadre d'une commande de conception de mobilier de salles de classe pour la ville de Milan, nous avions déjà expérimenté une version empilée du Lambda à échelle réduite pour les écoles élémentaires. Comme nous cherchions des alternatives à la tôle, un matériau inadapté à cette utilisation particulière, une baisse notable du prix du polyéthylène à l'expiration des brevets internationaux a ouvert de toutes nouvelles possibilités. Ce nouveau matériau, à son tour, a conduit à repenser les caractéristiques formelles et structurelles de la chaise et par conséquent, à de nombreuses de recherches supplémentaires. Le résultat final, la Child's Chair, nous a nous-même surpris ; en raison des diverses possibilités d'empilage que nous avions développées en raison des exigences structurelles imposées par l'utilisation du polyéthylène, nous avions créé une chaise qui était aussi un jouet, qui stimulerait la fantaisie d'un enfant dans sa construction de châteaux, tours, trains et toboggans. En même temps, elle était indestructible et assez molle pour ne pas blesser qui que ce soit, mais trop lourde pour être jetée. » Il s'agissait de la toute première utilisation structurale du plastique polyéthylène dans du mobilier.


Téléphone Pliable Grillo pour Siemens (1966)

Symbole de la modernité italienne d'après-guerre, le téléphone Grillo conçu par Zanuso et Sapper pour Siemens tire son nom du son « cricket » qu'il émet lorsqu'il sonne. Mais le biomorphisme délicieux de cette pièce ne s'arrête pas là. Lorsqu'il n'est pas utilisé, il se replie comme un animal qui se rétracte dans sa coquille protectrice compacte. Les pièces interactives - cadran, haut-parleur et microphone - ne sont révélées qu'à l'ouverture. Les conceptions antérieures de téléphone ont séparé le combiné et la partie repliable en deux parties mais le Grillo contient tout dans une seule pièce, avec une longue corde sortant d'une extrémité pour une plus grande portabilité. Bien que moins connu en dehors de l'Italie, le Grillo de Zanuso et Sapper a été considéré par les designers de téléphone (oui, nous pensons à vous, Jony Ives) comme une étape influente dans l’invention des téléphones mobiles.

Mobile Housing Unit, Prototype pour Italy : The New Domestic Landscape de MoMA (1972)

Bien avant que tout le monde ne parle de micro-habitations, Zanuso et Sapper collaborent sur les Habitation Units, un projet visionnaire et bien pensé qui est présenté à l'exposition New Domestic Landscape au MoMa en 1972. Utilisant une unité de transport comme point de départ, ce projet était une expérience « d'habitations complètes et entièrement équipées, facilement transportables et prêtes à être utilisées immédiatement », destinées en particulier aux grandes entreprises de travaux publics temporaires, aux zones sinistrées et à d'autres destinations situées dans des zones naturelles fragiles. Bien que le projet n’ait jamais dépassé le stade de prototype, son influence est claire. Les images qui ont survécu à l'exposition de 1972 paraissent aussi actuelles que celles que l’on a pu trouver cette année dans Dwell et Wallpaper *.


Cet article est tiré et a été édité d’après un essai dans Kinder Journal, publié par les experts en design pour enfants de Kinder Modern à New York. Rendez-vous sur Kinder Journal pour des articles fascinants et charmants sur le design pour enfant d'hier, d'aujourd'hui et de demain.

 

 

  • Text by

    • Wava Carpenter

      Wava Carpenter

      Après avoir étudié l'Histoire du Design, Wava a porté plusieurs chapeaux pour soutenir la culture du design: professeur d'études du design, organisatrice d'expositions, organisatrice de débats, rédactrice d'articles. Tout cela a façonné son travail en tant que Editrice en Chef chez Pamono. 

Découvrez plus de produits