Entretien autour des objets de collection et du design scandinave avec Andrew Duncanson, fondateur et directeur de la galerie Modernity


Le club des connaisseurs

Galeriste d'origine écossaise basé à Stockholm, Andrew Duncanson est un expert reconnu dans les objets de collection design. Au cours des deux dernières décennies, la galerie Modernity qu'il a créée au centre de Stockholm s'est forgée une excellente réputation pour ses meubles de collection, ses céramiques, ses verres, ses luminaires et ses bijoux auprès de designers scandinaves éminents du XXème siècle comme Hans Wegner, Finn Juhl, Arne Jacobsen, Alvar Aalto, Axel Salto, et Berndt Friberg.

Sous la direction de Duncanson et du directeur de la galerie Isaac Pineus, Modernity travaille non seulement avec d'importants collectionneurs et clients privés, mais aussi avec certaines des plus belles collections de musées du monde, dont le MoMA de New York, le LACMA et le Nationalmuseum de Suède. Parallèlement à son travail à la galerie, Duncanson donne des conférences sur le design du XXème siècle, a fait parti du jury de l'exposition annuelle de l'Association Suédoise de Design au Musée d'Architecture de Stockholm, et est membre du comité de sélection des foires Pavilion of Art & Design à Londres et à Paris. On peut dire que le fondateur de Modernity a gravi les échelons avec succès jusqu’aux hautes sphères du design européen et moderniste.

Nous sommes allés à la rencontre de cet expert du mid-century moderne, collectant à notre tour de précieux conseils d’ordinaire réservés aux initiés.

 

Gretta Louw: Quel est votre lien avec le design et plus particulièrement avec le design moderne scandinave ? Qu'est-ce qui vous pousse à faire ce que vous faites ?

Andrew Duncanson: Je travaille dans le design depuis trente ans. J'ai commencé à collectionner des objets designs internationaux alors que je vivais encore en Écosse, mais après avoir déménagé en Suède j'ai réalisé que je pourrais gagner ma vie avec. J'ai ouvert ma première boutique avec ma collection originale, et je n'ai pas arrêté depuis. C'était une étape naturelle de s’occuper exclusivement de design scandinave.

GL: À votre avis qu'est-ce qui rend le design moderne scandinave si convoité de façon de intemporelle ?

AD: C'est une question d'excellence artisanale et de pureté des lignes. Ce type de mobilier s'harmonise également bien avec la manière dont les gens décorent aujourd'hui. Il se marie parfaitement avec l'art contemporain.

Chaises et meuble Carl Hörvik Photo © Modernity GL: Vous travaillez avec certaines des pièces les plus rares et les plus recherchées du XXème siècle. Pouvez-vous nous parler des pièces les plus spéciales et pourquoi vous les aimez ?

AD: L'une des meilleures pièces que nous ayons jamais eues a été le meuble Carl Horvik. Il provient de l'Exposition Internationale des Arts Décoratifs et Industriels Modernes de Paris de 1925, que l'on nomme généralement plus sobrement l'Exposition de Paris de 1925. Le meuble est, à mon avis, l'une des pièces les plus importantes du design scandinave jamais réalisées. Il fait maintenant partie de la collection du musée national suédois.

Autre pièce importante, le collier Mobile par Vivianna Torun Bülow-Hübe. Elle croyait que ce dernier était la raison pour laquelle elle a remporté le prix Lunning en 1961. Il m'a fallu 20 ans pour retrouver cette pièce, et il s'est avéré que c’est le collier photographié dans le livre Torun.

GL: Quelle est votre définition d'un bon design ?

AD: Il y a beaucoup de critères, mais pour moi le plus important est le niveau de fabrication, le confort et surtout, la valeur esthétique. Je ne sais pas comment vous pouvez établir des priorités, mais la valeur esthétique est la plus importante ici.

GL: Nous connaissons tous le grand nom des designers scandinaves modernes, mais quels designers moins connus de cette période n'ont pas encore eu la reconnaissance qu'ils méritent ?

AD: C’est une question difficile. Peut-être Hans Bergström. Dans les années 1950 il a été designer en chef chez Ateljé Lyktan et a créé de magnifiques lampes. Le designer danois Kaj Gottlob mérite également une plus grande attention.

GL: Comment abordez-vous l'intégration des classiques du design moderniste dans un intérieur contemporain ?

AD: Selon moi, le design scandinave vintage fonctionne dans n'importe quel intérieur. C'est excitant de mélanger les styles, même les bois. Pour moi, c'est ce qui donne de la personnalité à une pièce.

Modernity au Pavilion of Art & Design Genève 2018 Photo © Modernity GL: Modernity a été à l'avant-garde de la scène du design moderniste européen depuis son ouverture en 1998. Comment la demande ou le marché pour le design moderniste a-t-il évolué depuis ?

AD: Lorsque j'ai ouvert en 1998, il y a eu une vague d'intérêt pour le design scandinave. Les magazines de design, en particulier Wallpaper*, publiaient constamment des articles sur le design scandinave. Cela a créé un marché et de nombreuses boutiques de design ont fleuri un peu partout. Ces dernières n’étaient souvent pas très regardantes sur la qualité. La plupart d’entre elles ont disparu aujourd'hui, car les collectionneurs sont devenus plus exigeants avec le temps. Le marché s'est affiné et l'intérêt international a continué de croître.

Le fondateur de Modernity Andrew Duncanson et son directeur Isaac Pineus Photo © Modernity GL: De nos jours, les foires représentent une grande partie du marché des objets de collection. Que pensez-vous de leur essor et de leurs répercussions sur vos activités à la galerie ?

AD: Je suis souvent étonné qu'à l'ère d'internet nous devions encore transporter nos marchandises à l'autre bout du monde. Les collectionneurs veulent voir, toucher et essayer ce qui les intéresse. Certains de nos meilleurs clients n'achètent qu’aux foires, car ils n'ont pas le temps de naviguer sur le web. En 2019, nous avons participé à sept foires (une année record pour nous). Les foires sont un moyen très important de rencontrer de nouveaux clients et de retrouver les anciens. Nous organisons deux foires à Londres et deux à New York, car ce sont nos plus grands marchés.

GL: Quels designers actifs aujourd'hui ont le mieux réussi à perpétuer les traditions modernistes scandinaves, d'après vous?

AD: Je ne pense pas que le design scandinave ait perdu sa réputation, mais il n'a pas été à la hauteur de son héritage. Les danois ont peut-être un avantage sur les suédois et les finlandais. Mathias Bengtsson est un designer intéressant qui travaille de manière très sculpturale.

GL: Si vous ne dirigiez pas la galerie Modernity, que feriez-vous ?

AD: Je voulais être vétérinaire quand j'étais enfant, mais plus maintenant. J'ai essayé l'art aussi. Peut-être que je pourrai devenir marchand d'art ? Collectionner l'art est mon hobby aujourd’hui.

 

  • Traduction par

    • Pierre-Nicolas Mader

      Pierre-Nicolas Mader

      Nourri par l’univers des musiques électroniques, Pierre-Nicolas Mader a été bloggeur avant de travailler comme journaliste à Paris. Désormais compositeur, manager de labels, il continue d'explorer avec curiosité les différents aspects artistiques de la ville de Berlin depuis une décennie.

Découvrez plus de produits