Kinder Modern et l’artiste céramiste Cody Hoyt dépassent la frontière entre l’art et le design


La bonne traduction

Par Gretta Louw

Céramiques par Cody Hoyt Photo © Clemens Kois L’année dernière, Lora Appleton, fondatrice de Kinder Modern toujours débordante d’énergie, a invité le célèbre céramiste Cody Hoyt à traduire ses inimitables céramiques à motifs en une nouvelle ligne de tapis de luxe pour les maisons familiales. Le résultat s’appelle Artist Collection (2017) : quatre designs de tapis à l’intensité époustouflante, tuftés à la main et légèrement sculptés dans de la laine durable 100% néo-zélandaise.

Fascinés par le processus improbable de transposer l’esthétique marbrée et facettée de la céramique en textiles pelucheux et pliables, nous avons fait appel à ces deux artistes dynamiques pour tenter de détricoter le clivage entre l'art, l'artisanat et le design. 

Gretta Louw : J’aimerais savoir ce qui vous a poussé à collaborer avec un artiste sur une collection et si vous saviez dès le début qu’il allait s’agir d’une collection de tapis, ou si l’idée s’est développée au cours de la collaboration ?

Lora Appleton : Typiquement, mes idées de création m’apparaissent en un instant. Pour ce projet, j’ai su tout de suite que je souhaitais travailler avec Cody sur un projet visant à traduire ses céramiques en tapis. J’étais une grande fan et je voulais travailler avec lui et transformer sa vision en un nouveau medium. Changer l’argile en laine était un défi particulièrement intéressant. La plupart des tapis utilisent des soies, du chanvre, du bambou et d’autres textiles plus doux et plus brillants pour créer des textures multidimensionnelles et un sentiment de luxe. Je voulais atteindre ces objectifs en utilisant la durabilité unique de la laine  

Cody Hoyt : Kinder Modern avait toujours eu le meilleur stand au Collective Design Fair et ce, jusqu’en 2015 lorsque j’ai eu un stand individuel avec Patrick Parrish Gallery. C’est à ce moment que Lora et moi nous sommes rencontrés. Je crois que nous avons immédiatement commencé à parler d’une collaboration. J’avais voulu explorer le domaine des textiles mais je les avais trouvés assez abscons. Kinder Modern faisait des choses incroyables, alors lorsque Lora a soulevé l’idée de faire des tapis, je l’ai trouvée parfaite. Je pense que le défi de traduire un petit objet rigide en grès en une expérience sensorielle intense et confortable nous a davantage motivé que de faire un quelconque meuble ou objet. 

Cosmos Carpet de the Artist Collection, conçu par Cody Hoyt pour Kinder Modern Photo © Kinder Modern GL : Kinder Modern est connu pour ses pièces de design pour enfant et les pièces de the Artist Collection sont dynamiques et drôles, tout en restant chics sans effort, et en bénéficiant d’un très large attrait. Où imaginez-vous les tapis dans un environnement domestique ?

LA : Je conçois chacun des projets sur lesquels nous travaillons chez Kinder Modern comme destinés à faire partie d’un environnement familial. Ma famille et moi vivons d’une façon raffinée. Cela signifie que je vis entourée de pièces de collection, de pièces vintage, d’œuvres de design de grande valeur, toutes mélangées avec des pièces de mon héritage familial, des marques de meubles caractéristiques, la chaise de mon arrière-grand-mère et des pièces de chez Ikea occasionnellement ; je pense que c'est ainsi que les gens ont tendance à vivre - avec un mélange de choses. Pour moi, en tant que designer, l‘objectif est de réaliser un travail qui s'inscrit dans une « esthétique de vie luxueuse ». Quand je dis luxueux, je ne veux pas dire cher, mais plutôt fait artisanalement, fabriqué de manière remarquable et influencé par l’art.

GL : J’aime votre manière de dire cela : influencé par l’art. C'est certainement ce que l'on ressent en regardant la collection ; tout est artistique, depuis les formes irrégulières des tapis jusqu’à la qualité picturale de certains motifs. Comment était-ce pour chacun d'entre vous de collaborer de cette façon interdisciplinaire ?

LA : Travailler avec Cody a été un défi amusant. Lorsque deux personnes avec des points de vue différents travaillent ensemble, l’influence de l’un sur l’autre est enivrante et motivante. Mon objectif premier avec cette petite série était de m’assurer que le sentiment que l’on retirait en regardant les tapis était le même que celui que l’on pouvait retirer visuellement après avoir vu une pièce céramique de Cody Hoyt. Il s’agissait donc moins d’un sentiment au sens littéral que d’une sensation de couleur, de texture. Nous avons aussi dû prendre en compte le recouvrement du sol et la façon dont certains motifs s’intègrent dans un intérieur. Je pense que nous sommes parvenus à créer une ligne de tapis qui sont de véritables œuvres d’art pour le sol, avec une fonction fortement sous-entendue.  

CH : Je réalise pratiquement l’ensemble de mon travail depuis mon studio, essentiellement à la main, donc mon processus de création est très personnel. Les tapis sont fabriqués par des artisans dans un autre pays, nous leur faisons confiance pour répliquer notre vision de manière fidèle. La compréhension et la communication deviennent des éléments cruciaux. L’aspect collaboratif du travail avec Lora est vraiment amusant, mais une fois cela passé, il y a beaucoup de logistique maussade en jeu. 

Ray Carpet de the Artist Collection, conçu par Cody Hoyt pour Kinder Modern Photo © Kinder Modern GL : Nous vivons à un moment où les frontières entre « art » et « design » disparaissent d’une certaine façon. Mais il y a encore et toujours des situations où cette différenciation est renforcée ou soulignée, d’un côté ou de l’autre. Quel est votre point de vue sur cette rencontre et sur la disparition des clivages entre l’art et le design ? Ces catégories ont-elles encore un rôle à jouer ou observez-vous davantage de formes hybrides entre ces deux disciplines colossales ?

LA : C’est une excellente question et très certainement un sujet épineux. J’observe cette distinction principalement dans le monde de l’art. De nos jours, les designers dépassent leurs disciplines, exposent dans des contextes différents et conçoivent leurs travaux à des degrés très différents. Les étiquettes et les effets m’intéressent bien moins que les matériaux et les procédés artisanaux qui définissent des pratiques individuelles. Les gens, en particulier les artistes, peuvent toujours apprendre les uns des autres. Il nous faut grandir dans nos pratiques.

Quand je dis luxueux, je ne veux pas dire cher, mais plutôt fait artisanalement, fabriqué de manière remarquable et influencé par l’art. CH : Je crois que la plupart des gens aspirent à réaliser le travail qu’ils souhaitent sans tenir compte de ces catégories. Il y a sans conteste une distinction entre l’art et le design mais je pense qu’à ce stade les différences existent principalement comme des concepts abstraits destinés à apprécier et comprendre le travail de quelqu’un d’un point de vue critique. Ce genre de conversation n’a pas lieu dans un studio. Je pense qu’il faut aussi ajouter une touche d’artisanat à l’ensemble afin de voir apparaître un ménage à trois romantique. S’il existait une quelconque hiérarchie dans le passé, il nous est désormais possible de ne pas en tenir compte.

GL : Que nous prépare Kinder Modern pour la suite, avez-vous prévu de poursuivre votre collaboration ?

LA : Nous souhaitons vraiment développer la collection avec des tons neutres et des tons noirs et blancs par la suite. Depuis le lancement de ma première collection de tapis en 2014, qui a été une des premières, si ce n’est la toute première collection de tapis modulaires de luxe, le marché dans cette catégorie a été inondé par tellement de choses. Notre but est de créer une nouvelle tonalité dans ce paysage de tapis sursaturé, et nous prenons notre temps pour continuer à travailler sur cet incroyable corpus d'œuvres.

  • Text by

    • Gretta Louw

      Gretta Louw

      Née en Australie, élevée en Afrique du Sud, Gretta vit désormais en Allemagne. Elle est une globe-trotteuse, une artiste multi-disciplinaire et une amoureuse des langues. Elle a obtenu un diplôme en Psychologie et a un penchant très avant-gardiste.

Découvrez plus de produits