Ligne Roset

France

L’entreprise française de meubles haut de gamme Ligne Roset a démarré en 1860, lorsqu’un jeune ancien serveur, Antoine Roset (1841-1893), ouvre un atelier de menuiserie dans un petit village de l’Ain, dans l’est de la France. Son entreprise, Veuve A. Roset, se spécialise dans les cannes, puis rapidement dans les parasols.

Lorsque la mode change vers la fin du 19ème siècle, l’entreprise se tourne vers la production de structures de chaises et de tabourets. Au moment de la mort d’Antoine en 1893, Veuve A. Roset se consacrait exclusivement à la production de meubles. La femme d’Antoine, Marie-Victorine (1854-1923) lui succède, suivie par son fils Emile (1882-1946) dans les années 1910. En 1936, Roset produit ses premières assises tapissées, principalement en cuir.

En 1946, l’entreprise passe à sa 3ème génération, Jean Roset (1920-1999), jouera un rôle majeur dans le succès de la marque Roset à l’international. Dans les années de l’après-guerre, Jean transforme l’entreprise pour répondre aux demandes de la reconstruction en redirigeant la production vers le marché des contrats - en développant des lignes de meubles modernes inspirées par le style scandinave, adaptées aux écoles, aux universités, aux hôpitaux et à d’autres espaces publics. Au milieu des années 1960, l’entreprise produit des créations plus expérimentales, utilisant souvent de la mousse Dacron, destinées au marché résidentiel. Les exemples incluent le Canapé Modulaire Asmara (1966), ainsi que l’Adria Lounge (1968) de  Michel Ducaroy.

1973 est une année importante pour Roset : l’entreprise se rebaptise « Ligne Roset » les premières boutiques au nom de la marque ouvrent et le canapé Togo par Michael Ducaroy, emblématique et à la forme de coussin, est lancé. Vers cette période, la 4ème génération de Roset, Pierre et Michel, rejoignent l’entreprise, qu’ils dirigent encore à ce jour  La réputation de l’entreprise se développe au 21ème siècle, en grande partie en raison du caractère hautement éditorial des collections de Ligne Roset comme le canapé Zen  par Claude Brisson (1986), le canapé Profile par Jean Nouvel (1988), le canapé Jean Charles par Jean-Charles de Castelbajac (1988), le canapé Facet  par Ronan et Erwan Bouroullec (2005), le canapé Moel par Inga Sempé et le canapé Pumpkin, conçu initialement par Pierre Paulin en 1971 et mis en production par Ligne Roset en 2008.

 

* Images reproduites avec l'aimable autorisation de Ligne Roset