Les nouvelles créatures torsadées de Doug Johnston débarquent chez Patrick Parrish


What It Is

Par Anna Carnick

Depuis 2010, le designer basé à Brooklyn Doug Johnston utilise un processus unique à base de cordes enroulées et assemblées. Comme il le dit lui-même, il s’agit d’un “mélange entre casser des pots et sculpter par-dessus”, qui lui permet de créer des objets curieux et charmants à la fois. A l’aide de ses mains et de machines à coudre industrielles, il fabrique des pièces qui vont du panier au luminaire, en passant par les récipients. En étant à la fois fonctionnelles et sans forme définie, ses créations paraissent parfois familières, parfois étrangères.

Ce mois-ci, Doug Johnston a présenté son dernier travail au cours d’une fantastique exposition nommée What It Its, à découvrir à la galerie new-yorkaise Patrick Parrish.

Alors que la plupart des travaux précédents de Doug Johnston sont un mélange entre art, artisanat et design, ses vingt nouvelles créations sont d’une nature hybride. Certaines ont été créés spécialement. D’autres, comme Those Pants, Kogetsudai, et Backpack (Lantern) ajoutent un nouveau niveau de fonctionnalité à ses designs précédents, en brouillant les barrières entre les disciplines et en élevant la nature des objets qui le fascinent.

Comme l’explique Doug Johnston, “beaucoup de pièces présentées dans l’exposition sont des re-créations d’autres objets, mais j’ai changé leur utilisation en ajoutant des lumières ou en les transformant en récipients. Dans ces cas, j’ai choisi ces objets car ils m’ont influencé à un moment donné de ma vie. Ils m’ont fait réfléchir à la capacité de l’homme à manipuler le monde et à le transformer en objet, en espace, en réseau, ce qui m’a inspiré pour manipuler les matériaux.”

What It Is inclut également un nouveau matériel dans le travail de Doug Johnston. En plus de la corde torsadée et des fils cousus, certaines pièces contiennent de la résine d’uréthane, afin de renforcer leur structure et de les rendre plus esthétiques.

Dans son travail, on retrouve une grande réflexion et beaucoup de liberté. A propos de sa technique de bobinage, dont il est devenu expert au fil des années, Doug Johnston déclare : “ce processus de création est devenu mon préféré car il me permet d’enquêter sur l’ontologie des objets et des espaces faits par l’homme… À travers cette exploration, les pièces prennent le contrôle souvent de manière improvisée, en raison de la nature imprévisible de ce processus.”

C’est indéniablement cette imprévisibilité qui fait le charme de Doug Johnston.

What It Is est à voir jusqu’au 31 décembre 2015 à la Patrick Parrish Gallery,  50 Lispenard Street / New York, NY / patrickparrish.com

Pour en savoir plus sur Doug Johnston, lisez notre récente interview  Joy Division. Et pour ceux qui ont prévu de se rendre à Design Miami le mois prochain, sachez que Doug Johnson introduira son nouveau projet de luminaire au salon, encore avec Patrick Parrish. Nous sommes impatients !

  • Text by

    • Anna Carnick

      Anna Carnick

      Anna est la Rédactrice en Chef de Pamono. Ses textes ont figuré dans plusieurs publications d'art et de culture et elle a rédigé plus de 20 livres. Anna aime rendre hommage aux grands artistes et elle apprécie tout particulièrement les bons pique-niques.

Découvrez plus de produits