L’éditeur néerlandais David Heldt relie le local au mondial


The Futurists—Partie 4

Par Wava Carpenter

À l’occasion de l’édition 2017 du Salone del Mobile, et alors que la communauté internationale du design scrute l’horizon à la recherche des nouveautés de l’année, Pamono présente une série en cinq parties sur les voix émergentes qui proposent une réflexion approfondie sur le futur du design. Pour notre quatrième partie, nous avons rencontré David Heldt, l’éditeur néerlandais derrière la nouvelle salle d’exposition du Fuori Salone, Design Language, et le fondateur de la plateforme curatoriale Connecting the Dots.

 

**********

 

« D’un point de vue politique et environnemental, nous vivons dans une époque sombre » : telle est la réponse de l’éditeur-curateur néerlandais David Heldt quand on le questionne sur ce qui a inspiré l’installation emplie de luminaires qu’il a organisé au London Design Festival en septembre dernier. « En commençant à organiser l’exposition, ce que je voulais c’était —littéralement— donner de la lumière.»

L’exposition Enlightened Design, au charme ravissant, a présenté le travail de huit designers néerlandais émergents dont chaque pièce explorait les thèmes de la luminosité, du temps et de la légèreté. Quoique les objets sélectionnés par Heldt aient tous été charmants, ce qui a rendu le projet exceptionnel est son lieu —une maison de marchand géorgien à 15 pièces datant du 18ème siècle et à l’état légèrement décrépi située à Spitalfields. L'expérience inattendue et anachronique de marcher dans un espace sombre à la peinture écaillée et au sol irrégulier a produit l’effet souhaité par Heldt: « de ralentir les gens, éveiller leur curiosité et faire en sorte qu'ils se sentent comme à la maison ». Je ne suis pas sûre que beaucoup de personnes aient trouvé cette petite exposition aux noms peu connus (étant donné tout ce que LDF proposait), mais ceux qui l’ont vu, j’en suis sûr, ont dû ressentir la même sensation intime et chaleureuse que j’ai éprouvé.

Heldt est un personnage intéressant qui apporte un soutien considérable aux designers d’aujourd’hui et croit à leur impact potentiel sur le monde. Tout commence alors qu’il étudie le design de mobilier à ArtEZ à Enschede dans les années 1990 puis ouvre son propre studio à Amsterdam à la fin de ses études, avant de poursuivre le Master Design Futures —à l’approche plus théorique— à la Goldsmith University à Londres. Mais à l’aube du nouveau millénaire, il se rend compte que les designers ont besoin de divers types de soutiens et promotions pour réussir. Plutôt que de se concentrer sur sa propre pratique, il décide alors de contribuer à la communauté mondiale du design en attirant l’attention sur le travail fait spécifiquement aux Pays-Bas —en d’autres termes: penser global, agir local.

Designers have an ethical compass that makes them particularly well suited to solving society’s problems. Depuis, il a dirigé la curation de plusieurs expositions de design néerlandais, dont The Dutch New Innovators: A Celebrations of the Netherlands-Japan 1600–2000, présentée au International Design Center NAGOYA Museum en 2000, suivie par de nombreuses présentations éphémères à des événements internationaux du monde du design tels que la Milan Design Week, le London Design Festival, la Dutch Design Week, la Guangzhou Design Week ou la Hong Kong Business of Design Week. En 2005, il fonde Tuttobene, une sorte d’agence de ventes pour les designers indépendants et les petites marques, et en 2009, il lance The Dots Magazine qui catalogue tous les designs néerlandais présentés pendant les diverses design weeks. Il a aussi commencé une banque de données en ligne de communiqués de presse de designers néerlandais et de marques appelée Press Desk. De nombreux projets que Heldt a entrepris ont donc mis en valeur le design durable des Pays-Bas. Et pour la Milan Design Week de cette année, sa plateforme curatoriale Connecting the Dots a ouvert une nouvelle salle d’exposition spacieuse et a organisé une conférence de trois jours en partenariat avec Altiero Spinelli College près de Zona Tortona.

Le nom du nouveau projet de Heldt est Design Language, et ce thème a été choisi en fonction de son lieu : « Ce lieu est normalement utilisé par une école de langue où les étudiants apprennent à devenir des interprètes de haut niveau. Le directeur de l’université nous a demandé si nous pouvions collaborer avec les étudiants afin qu’ils mettent leurs compétences en pratique, et j’ai trouvé ça intéressant étant donné l’état actuel du design. Est-ce que des pays différents ont toujours des identités différentes quand on parle de design ? Comment les designers s’expriment-ils dans les différents langages du design ? ». L’exposition a présenté le travail de plus de 50 designers et marques, et la conférence a accueilli une multitude d’intervenants influents, dont Alvaro Catalán de Ocón venant d'Espagne, BCXSY des Pays-Bas et Alberto Meda d'Italie. 

Lorsqu’on lui demande son avis sur le futur du design, Heldt souligne le potentiel du design pour faire le bien : « Le design va davantage porter sur la résolution de problèmes que sur la création d’objets. Je pense que les designers, en général, ont une approche éthique qui les rend particulièrement aptes à résoudre les problèmes de la société.  À l’heure actuelle, je remarque notamment beaucoup de projets d'ingénierie sociale aux expositions de fin d’études. Malheureusement, les designers font face à des difficultés quand ils essaient de vivre de réalisations à but social ; la plupart se tournent alors vers le design d’objets qui se vendent. J’espère qu’il y aura un meilleur système de marché pour le design social dans le futur. Les politiciens devraient exploiter ce potentiel. »

David Heldt of Connecting the Dots, with an installation injury, in London 2016 Photo © Marco Lehmbeck for Pamono Compte tenu du nombre de plateformes que Heldt a développé, on serait tenté de le décrire comme un entrepreneur du design contemporain. Mais compte tenu de la détermination constante dont il fait preuve pour aider les designers qu’il connaît au niveau local —ainsi que de son effort continu pour les faire connaître auprès d’un public plus large, toujours avec le but de mettre en avant ceux qui proposent une réflexion approfondie sur le design—«organisateur de communauté » semble être alors un nom plus adéquat.

« Il est peut-être temps que les designers s’impliquent en politique » dit-il. « Le populisme va à l’encontre de la résolution des problèmes car il promeut la séparation, l'exclusion et l’égocentrisme ; il ignore les problèmes au lieu de les résoudre. » J’ai récemment reçu un email d’un designer mexicain basé à New-York qui voulait déménager à Amsterdam. Nous vivons en effet dans une période sombre. Je ne suis pas convaincu que Trump ait de réels plans à mettre en oeuvre, peut-être que les designers pourraient saisir cette opportunité pour lui envoyer des idées. Les architectes et les designers pourraient créer une plateforme qui réunisse des idées intelligentes sur les défis de toute taille auxquels fait face la société. Quand les gouvernements pensent à des thèmes comme l'infrastructure, les réfugiés, l’environnement, l’économie, etc., il serait bienvenu d’avoir des designers à disposition qui puissent influer sur cette démarche de l’intérieur et d’une manière continue ; ils peuvent proposer des idées que les ingénieurs, politiciens et financiers n’ont pas. Le design, c’est proposer des alternatives »  affirme Heldt. « Nos problèmes ont changé rapidement au cours des dernières années. Les solutions doivent aussi changer. »

* Notre série Futurists a dressé le portrait de Camp Design Gallery, curator Annalisa Rossoetdesign collective Form&Seek.Notre story finale sera consacrée à Lou Weis de Broached Commissions.

  • Text by

    • Wava Carpenter

      Wava Carpenter

      Après avoir étudié l'Histoire du Design, Wava a porté plusieurs chapeaux pour soutenir la culture du design: professeur d'études du design, organisatrice d'expositions, organisatrice de débats, rédactrice d'articles. Tout cela a façonné son travail en tant que Editrice en Chef chez Pamono. 

Découvrez plus de produits