PP Møbler

Danemark

Les racines du fabricant danois de meubles PP Møbler remontent aux années 1940, lorsque les frères Ejnar et Lars Peder Pedersen ont créé un atelier de menuiserie dans la petite ville de Vejen dans le Jutland au Danemark. Durant ces premières années, ils ont fait leur apprentissage chez le maître ébéniste Søren Villadsen. Tout en apprenant son métier, Ejnar a travaillé avec Knud, le fils de Søren, qui lui a présenté de nombreux artistes et architectes de renom au Danemark, comme Nanna Ditzel et Gunnar Aagaard Andersen. Lorsque les frères Pedersen ont obtenu leur licence d'ébénisterie en 1953, ils se sont engagés à travailler à la pointe du design moderne, à la recherche de nouveaux sommets d'innovation et de qualité.  Ils achetèrent, la même année, un petit terrain à Allerød, au nord de Copenhague pour y fonder leur atelier PP Møbler. Parmi leurs premiers clients se trouvaient les marques danoises Bovirke, qui vendaient des meubles de Finn Juhl, et A.P. Stolen, pour qui PP Møbler produisait le cadre inférieur du Papa Bear Chair (1950) de Hans Wegner.

L'histoire du modernisme danois ne peut être racontée sans mentionner la relation unique entre les frères Pedersen et l'architecte Hans Wegner (1914- 2007).Tout au long des années 1960, Wegner a travaillé avec PP Møbler pour prototyper ses créations - Ox Chair (1960), par exemple - qui ont ensuite été produites par d'autres sociétés, telles que Fritz Hansen, Johannes Hansen, Møbelfabrik A/S, Getama, et AP Stolen. Après des années de collaboration fructueuse, Wegner a conçu sa première chaise exclusivement pour PP Møbler, la PP203 Chair, et a encouragé les Pedersens à commencer à vendre sous la marque PP Møbler. Lorsque PP Møbler a élargi ses installations dans les années 1970, l'entreprise a commencé à reprendre la production de nombreux modèles classiques de Wegner. La relation entre PP Møbler et Wegner a culminé avec la Circle Chair, qui s'est avérée être le plus grand défi technique de l'atelier et un de ses succès les plus triomphants. Il a été lancé en 1986 et a été le dernier modèle de Wegner.

Wegner n'est pas le seul designer légendaire à travailler avec PP Møbler. Le fabricant de meubles a également collaboré avec le designer danois Poul Kjærholm sur ses Concert Hall Chairs (1976), produites pour le Louisiana Museum of Modern Art au Danemark. Ces chaises sont encore utilisées au musée aujourd'hui.

En 1977, Lars Peder se retire de la direction pour se consacrer exclusivement à son métier, et le fils et artisan d'Ejnar, Søren Holst Pederson, rejoint l'équipe PP Møbler. Ejnar est resté à la barre jusqu'à sa retraite en 1998, et Søren a pris la relève. Kasper Holst Pedersen, le fils de Søren Holst, est devenu la troisième génération à rejoindre la société en 2001. Aujourd'hui, PP Møbler est l'un des rares ateliers d'ébénisterie au Danemark à produire encore des meubles dessinés par Hans J. Wegner - dont sa célèbre Chinese Chair (1945), Peacock Chair (1947), Round Chair (1949), Flag Halyard Chair (1950), Cow Horn Chair (1952), et Valet Chair (1953)— entre autres.

* Toutes les photos avec l’aimable autorisation de PP Møbler