Kembo

Pays-Bas

Le fabricant de meubles néerlandais Kembo a été fondé dans les années 1950 par le célèbre designer W.H. Gispen (1890-1981). Son nom est une version abrégée du slogan néerlandais « Kom Eerst Maar Bij Ons, » qui signifie « Venez nous voir d’abord. » W.H. Gispen co-fonde l’entreprise de design et de production Kembo au début des années 1950 avec Ru Meijer juste après avoir quitté sa propre fabrique de meubles  Gispen,qui connaît un immense succès.

À ses débuts, les articles de Kembo étaient conçus par Gipsen lui-même mais produits par d’autres entreprises. Cependant, son succès commercial a rapidement donné lieu à son expansion et à la construction d’une usine à Veenendaal pour la production des meubles de bureau. Caractérisées par l’équilibre entre la forme et la fonction, les créations de Gipsen pour Kembo comprennent des pièces ergonomiques aux structures en acier. L’une des premières pièces conçues par Gipsen pour Kembo est le Model 302 Armchair (1954), qui reçoit la même année un prix à la Triennale de Milan. J.B. Meyer et Gerrit Veenendaal figurent parmi les autres designers qui travaillent pour Kembo.

Vers 1960, Gipsen quitte Kembo afin de poursuivre son intérêt pour l’architecture et commence à donner des cours de dessin à la Royal Academy de La Haye à l’âge de soixante-neuf ans. Peu après le départ de Gipsen, Meijer quitte à son tour l’entreprise et laisse Kembo à ses trois fils Sjoers, Gelder et Just Meijer, qui continuent de diriger l’entreprise en y ajoutant des meubles de bureau dans les années 1990. Kembo est l’un des premiers fabricants à proposer des assises laminées et des meubles en plastique moulé par injection dans une environnement de bureau. Les créations de cette époque incluent la Thema Conference Chair (1995), le meuble de bureau Plato (1998) conçus tous deux par NPK Industrial Design,  le meuble de bureau Lost Boys, (2003, Dutch Design Prize) par Khodi Feiz, qui a été inclus dans la collection permanente du Het Stedelijk Museum d’Amsterdam en 2004. D’autres designers contemporains incluent Wolfgang Deisig, Daniël Figuroa, Gerard Geytenbeek et Erik Munnikhof.

En 2014, la marque de meubles Lensvelt fondée en 1962 et établie à Amsterdam rachète Kembo et inclut sept classiques de Gipsen, dont les chaises  101, 103, 201, 202, 205, et la 301 Easy Chair (datant tous des années 1950), dans la collection WH Gispen from Kembo by Lensvelt ... with love.