Edmond Byrne

Surrey, Royaume-Uni

L’artiste sur verre Edmond Byrne est né en 1977 à Dublin, en Irlande. Il est diplômé d’une licence en artisanat du design du National College of Art and Design (NCAD) de Dublin en 2000. En 1999, il effectue un stage en tant qu’assistant souffleur de verre avec l’entreprise Chihuly Inc. de Seattle, fondée par le sculpteur de verre américain Dale Chihuly (né en 1941). Durant cette période, Edmond Byrne participe à des projets tels que le lustre en verre pour le Victoria and Albert Museum de Londres. Il obtient son Master en verre au Royal College of Art de Londres en 2010. Cette même année, il déplace son atelier de verre fondé à Dublin en 2002 à Surrey au sud est de l’Angleterre, où il est toujours situé aujourd’hui.

La technique d’Edmond Byrne, inspirée en partie par le travail du souffleur de verre Geoffrey Baxter des années 1970, implique de souffler le verre dans des moules confectionnés à la main. Il commence par dessiner ses concepts sur papier puis construit les moules basés sur ces dessins abstraits. Les moules sont tapissés de différents matériaux, tissu, argile, plastique, plâtre et métal. Cela lui permet de créer des patines d’usage et des surfaces extérieures amorphes et ondulées. Chaque moule ne sert qu’une seule fois, rendant chaque pièce unique. La collection d’Edmond Byrne comprend des bols, pichets et verres cylindriques uniques, soufflés à la main.

La plupart du travail d’Edmond Byrne aborde les thèmes des émotions humaines et le corps. “Je m’intéresse à la manière avec laquelle nos esprits interprètent nos émotions, à la combinaison de la culture et de la mémoire qui se rejoignent dans différentes zones de l’esprit. A travers l’exploration de la couleur, de la texture et de la forme, je fait des objets en verre qui provoquent une réponse émotionnelle chez chaque spectateur. D’une certaine façon, ce sont des manifestations d’émotions.”

C’est dans cette veine que l’exposition de l’artiste Making Sense – Craft and the Mind à la Flow Gallery de Londres (2010-2011) utilisait des images cérébrales pour explorer les différents processus du cerveau. A partir de là, Edmond Byrne a créé une série d’objets conçus pour provoquer des émotions spécifiques chez le public, basé sur la recherche du Dr Paolo Fusar-Poli du Kings College de Londres. Dans une autre série, Emotion Landscape (2014), Edmond Byrne a juxtaposé des objets de différentes tailles les uns dans les autres, pour créer une amalgame de textures en verre, représentant les espaces illusoires à partir de laquelle certaines émotions émanent à l’esprit.

Parmi d’autres expositions passées, on peut citer : Solo Show à The New Craftsmen à Londres (2016), SOFA à Flow Gallery (Chicago, 2012 et 2013), Engaging with Glass à William Traver Gallery, (Tacoma, USA, 2012), et Organic Geometry à The National Craft Gallery (Kilkenny, Ireland, 2009). Ses travaux font partie des collections permanentes du National Museum of Ireland et d’autres collections privées, dont celles de la curateur et collectionneuse Sarah Griffin. Edmond Byrne a aussi reçu plusieurs honneurs, dont de nombreuses subventions du Crafts Council d’Irlande, une subvention à la recherche du l’University for the Creative Arts, une Pilchuck Partner Scholarship (2009), ainsi que le prix du Dan Klein Memorial (2011). En plus de son travail artistique, Edmond Byrne a aussi été professeur dans des universités irlandaises et de Grande-Bretagne, telle que l’University for the Creative Arts à Farnham, Angleterre.