Araminta Campbell

Leith, Royaume-Uni

Soulignant avec élégance les techniques artisanales traditionnelles, Araminta Campbell tisse l'alpaga doux sur des métiers à tisser traditionnels pour une apparence de luxe, chic et discrétion.

Née en 1988, elle a obtenu un BA en broderie à la Manchester School of Art en 2011, après s'être spécialisée dans les beaux-arts textiles. C'est au cours des derniers mois de ses études qu'elle a développé une fascination pour le tissage à la main et les matériaux naturels, apprenant elle-même le processus de tissage tout en complétant son portfolio final. Après avoir obtenu son diplôme, elle a établi son atelier de tissage dans son Aberdeenshire natal, avant de déménager à Edimbourg pour fonder Araminta Campbell Ltd en 2014. L'entreprise a été basée dans plusieurs endroits de la ville, mais en 2018, elle a déménagé dans un studio au rez-de-chaussée à Leith, qui abrite maintenant sa salle d'exposition, ses bureaux et un authentique atelier de tissage à la main, ainsi qu'une équipe interne créative de tisserands et de designers. Embrassant l'artisanat traditionnel, les processus historiques et le design intemporel, ils produisent des textiles exceptionnels qui expriment la beauté du paysage écossais et le patrimoine du tissage fin. D'inspiration naturelle et d'origine durable, leurs textiles sont fabriqués à partir d'alpagas britanniques doux provenant de petites fermes dans tout le Royaume-Uni.

Bravant notre époque fortement mécanisée, une grande partie de la production d'Araminta Campbell constitue une célébration du travail physique et de la rigueur intellectuelle du processus de tissage à la main. La designer aime "la conception complexe et mathématique" que requiert ce type de travail, et prend plaisir à "défier les limites qui peuvent souvent être très contraignantes dans le tissage". L'atelier s'enorgueillit d'avoir en sa possession deux ratières artisanales des années 1960, réalisées à la main par le maître-artisan George Wood, utilisées pour mettre en valeur les formes naturelles délicates des pièces. Campbell s'inspire artistiquement des moments de beauté éphémères (en particulier ceux offerts par la lumière et la végétation de la campagne écossaise) et intègre dans son travail cette admiration pour son environnement. Les coussins et jetés Minta sont réalisés en blanc et gris naturellement atténués. Tissés dans l’usine partenaire de l'atelier dans les Scottish Borders, ils sont formés de motifs inspirés de fougères sur un sol forestier, progressant calmement dans une direction diagonale, ou, dans une variante plus vivante, s'entrecroisant en forme de chevrons. En plus des écharpes, des étoles et des châles en alpaga, l'atelier produit des commandes de tweed et de tartan sur mesure ; dans ce but, Campbell fait revivre les traditions narratives estompées du design textile, souvent en s'inspirant des couleurs et des formes du milieu naturel. De plus, l'atelier produit une collection Signature, composée d'œuvres d'art uniques ou "peintures tissées à la main", tissées individuellement sur des métiers à tisser dans l'atelier, utilisant des techniques artisanales oubliées au 20ème siècle. Les fibres naturelles douces et non teintes assurent une palette apaisante et sophistiquée, tandis que les proportions simples des motifs offrent des moyens confortables et pratiques d'exprimer le savoir-faire de l'atelier.

En 2013, Araminta Campbell a représenté le Royaume-Uni à la Triennale internationale de la tapisserie à Łódź, en Pologne, et en 2015, a reçu une bourse de l'Incorporation of Weavers of Glasgow. En plus de designer ses propres lignes, l'atelier travaille sur commande et achève actuellement un important projet de réouverture de l'hôtel Fife Arms à Braemar, appartenant aux collectionneurs d'art renommés Iwan et Manuela Wirth de la galerie commerciale internationale Hauser & Wirth.